Dans le cas de petites lignes au trafic très faible avec seulement quelques trains par jour et ne pouvant avoir des trains plus fréquents, le cout d’exploitation par voyageur.km n’est pas raisonnable et les clients ne sont pas satisfaits et désertent ces lignes.

Voie ferrée actuelle

Il s’agit d’utiliser des navettes autonomes sur les voies de chemin de fer en remplacement des trains, pour pouvoir proposer des fréquences élevées et des trajets à la demande en particulier de nuit ou le weekend.
Cela permet d’augmenter d’une façon importante l’offre de transport public, dans ces zones peu denses, augmenter ainsi son usage, et rentabiliser les investissements pour un cout optimisé.

 

Voies BELWAY

Des bandes de roulement sont crées en enrobés, en béton ou en matériaux recyclés, éventuellement en gardant les rails pour le transport de marchandises de nuit.
Ces voies peuvent être équipées de panneaux photovoltaïques et de charge par induction entre les bandes de roulement pour les rendre totalement autonomes en énergie renouvelable.

Les véhicules disposent de leur propre direction pour changer de direction.
Il n’y a plus d’aiguillage ni de signalisation à gérer, ni à entretenir.
Les gares existantes peuvent être conservées ou modifiées et simplifiées sous la forme
de stations similaires à celles de tramways avec accès PMR.

Que représentent les lignes de chemins de fer de desserte locale pour les territoires ?

Ces lignes représentent en France un maillage exceptionnel du territoire de plus de 10 000 km.
Ces voies de circulation sont optimisées grâce à leurs réalisations très rectilignes, souvent plus performantes que les routes voisines.
Ces voies de circulation protégées et 100 % dédiées, sans piéton, sans deux roues, sont donc très sécurisées.
Leur réfection couterait très cher et ne permettrait pas pour autant d’augmenter le trafic.
Supprimer ces lignes pour les remplacer par des pistes cyclables n’est sans doute pas la meilleure solution pour améliorer le transport dans les zones peu denses.

Le besoin de mobilité est croissant, et les voies de communication ne sont pas extensibles.
Il faut garder celles dont on dispose en améliorant leur efficacité grâce aux véhicules autonomes.

Notre solution est aussi plus performante que le car, solution usuelle qui consiste à remplacer le train par un car diesel qui emprunte les routes existantes.

Et demain, quand les navettes totalement autonomes (niveau 5) existeront, certaines pourront sortir du réseau et venir chercher le client directement à son point de départ, rouler à la vitesse qui sera autorisée sur route ouverte, prendre les voies dédiées et rouler à bonne vitesse en totale sécurité, puis sortir et aller à la destination du client, sur route ouverte à la vitesse qui y sera autorisée.

BELWAY solution d’aujourd’hui prépare le futur.